Bienvenue sur le site eCare

Explications bande passante

Pour dimensionner un enregistreur IP vous devez prendre en compte plusieurs facteurs : 

    •  Le nombre de voies de l'enregistreur : 4 / 8 / 16 / 32 canaux en H.265

    •  La capacité globale d'encodage : Quel est le flux total disponible (de 100 à 200 Mbps sur la gamme NVR93)

    •  La limite d'encodage par canal (10 Mbps par canal sur la gamme NVR93)

    •  La capacité de décodage : c'est la capacité qu'a l'enregistreur à afficher la vidéo, par exemple il ne pourra pas afficher 16 caméras en 3.2MP, en général sur du multiview il n'affiche pas le flux principal mais le flux secondaire, dès que vous cliquez pour mettre en plein écran, l'affichage bascule sur el flux principal

 

Egalement voir du côté de la technologie de compression : 
Images intégrées 1
    •  Une caméra 4MP qui compresse en H.264 demandera environ 10 Mbps de bande passante
    •  Une caméra 4MP qui compresse en H.265 demandera environ 5 Mbps de bande passante (2 fois moins)
    •  Donc suivant la compression on pourra mettre deux fois plus de caméras (si NVR ET caméra sont compatibles)
 
 
De la méthode de compression (CBR conseillé) : 
Images intégrées 2
    •  Soit vous mettez la caméra en CBR (Constant Bit Rate), et le flux qu'elle utilisera sera constant, par exemple 5 Mbps
    •  Soit vous mettez la caméra en VBR (Variable Bit Rate), et le flu nécessaire variera en fonction de la complexité de l'image, par exemple en 2 & 8 Mbps :
                      •  Très bas sur une image fixe avec peu de contraste
                      •  Très élevé sur une image avec bcp de mouvement, ou de détails

 

L'avantage du CBR c'est que l'on peut être certains du bon dimensionnement du système (5x 10 = 50 Mbps par exemple), par contre : 
 
    •  La qualité peut être en baisse sur des images très complexes, par exemple des rayures, ou un mouvement sur 95% de l'image
    •  L'espace disque est parfois utilisé pour rien, elle utilisera parfois 5 Mbps alors que 2 Mbps auraient été nécessaires...
 
Dès que l'on travaille en CBR on peut très facilement jouer sur le flux pour s'assurer de la stabilité, en théorie (uniquement en terme d'encodage, pas de résolution supporté), on peut mettre une caméra 4K sur le NVR le